Menu
Page d'accueil
Partager :

Le budget communal 2016

Un budget 2016 contraint et responsable

Le budget communal 2016

Pour cet exercice budgétaire, la Ville doit faire face simultanément à une diminution des recettes décidées par l'État (via les dotations aux collectivités) et à l'effort de financement fait dans le domaine de la Jeunesse et de l'Éducation. La continuité de la réforme des rythmes scolaires et le choix, fait par la Ville,de la gratuité des Temps d'Activités Périscolaires s'inscrivent, en eff et, de façon pérenne dans le budget de fonctionnement.

Le budget présenté en ce début de mandat affiche donc la volonté de la municipalité d'inscrire ses orientations budgétaires dans une approche pluriannuelle et d'oeuvrer pour maintenir les marges de manoeuvre nécessaires au développement de la commune autour de 5 orientations :

• maintenir les taux sur les impôts locaux et limiter ainsi la pression fiscale,

• maîtriser les dépenses de fonctionnement courant tout en garantissant la pérennité d'un service public de qualité,

• conserver une capacité d'autofinancement pour des investissements futurs,

• adapter le volume des investissements pour tenir compte de la capacité de financement de la collectivité,

• contenir le recours aux emprunts.


La situation financière permet de consacrer une enveloppe de 750 611 € pour de nouveaux investissements, répartis en 3 domaines :

• Prioriser les mises hors risques ou remplacements de matériels défectueux (185 500 €) :

• réparation de l'étanchéité du hall et travaux « accessibilité » du gymnase Saint-Exupéry et du périscolaire de l'école Joachim Du Bellay,

• renouvellement des chambres froides dans les restaurations scolaires,

• réfection du plafond dans le hall de la salle Georges Brassens,

• remplacement de la chaudière de la salle Georges Brassens, du ballon d'eau chaude ainsi que de la fosse de gym au Complexe Sports Loisirs.

• Donner une visibilité au projet de mandat (419 074 €) :

• création d'un local de stockage à la salle Jules Ladoumègue,

• poursuite du plan informatique des écoles,

• travaux à l'école Jules Verne.

• Améliorer les conditions de travail et les équipements des services (146 037 €) :

• modernisation des serveurs et logiciels métiers,

• achats de matériels et d'équipements divers,

• réaménagement des bureaux du Service technique.

LA DETTE

Au 1er janvier 2016, elle s'élève à 1 353 287 €, soit 220,69 € par habitant.

LES IMPÔTS

Le gel des taux depuis 2011 maintient la fiscalité communale aux taux précédents soit :

• taxe d'habitation : 18,22 %

• taxe sur le foncier bâti : 24,57 %

• taxe sur le foncier non bâti : 72,41 %

Haut de page